Organismes de standardisation

Wi-Fi Alliance

La Wi-Fi Alliance est une association mondiale, à but non lucratif, de plus de 550 entreprises membres qui se consacrent à la promotion du WLAN. Une des principales actions de la Wi-Fi Alliance est de commercialiser la marque Wi-Fi et sensibiliser les consommateurs aux nouvelles technologies 802.11 dès qu’elles deviennent disponibles. Du fait du succès écrasant du marketing de la Wi-Fi Alliance, la majorité des utilisateurs dans le monde sont susceptibles de reconnaitre le logo ci-dessous.

Wi-Fi Certified

Wi-Fi Certified

La principale tâche de la Wi-Fi Alliance est d’assurer l’interopérabilité des produits WLAN en fournissant des tests de certification. Depuis les premiers jours du standard 802.11, la Wi-Fi Alliance a définit, en outre, certaines ambigüités des standards et a proposé un ensemble de lignes directrices pour assurer la compatibilité entre les différents vendeurs. C’est toujours fait pour aider à simplifier la complexité des standards et assurer la compatibilité. Les produits qui passent le processus de certification Wi-Fi reçoivent le « Wi-Fi Interoperability Certificate » qui fournit des informations détaillées à propos des certifications du produit.

Wi-Fi Interoperability Certificate

Wi-Fi Interoperability Certificate

La Wi-Fi Alliance, qui se nommait « Wireless Ethernet Compatibility Alliance » (WECA) à l’origine, a été fondée en août 1999. Le nom a été changé en « Wi-Fi Alliance » en octobre 2002. L’organisation a certifié l’interopérabilité de plus de 15.000 produits Wi-Fi depuis avril 2000. Il existe de multiples programmes « Wi-Fi Certified » qui couvrent la connectivité, la sécurité, la qualité de service (QoS), … Le test des produits Wi-Fi est fait dans des laboratoires de test indépendants et authorisés dans huit pays. Une liste de ces laboratoires est disponible sur le site de la Wi-Fi Alliance. Les lignes directrices pour l’interopérabilité de chaque programme « Wi-Fi Certified » sont généralement basées sur des composants et des fonctions clés qui sont définis dans la norme IEEE 802.11-2012 et divers amendements 802.11. En fait, un grand nombre d’ingénieurs qui appartiennent aux « Task Groups » 802.11 sont aussi membres de la Wi-Fi Alliance. Cependant, il est important de comprendre que l’IEEE et la Wi-Fi Alliance sont deux organisations séparées. Le « Task Group » IEEE 802.11 définit les standards WLAN et la Wi-Fi Alliance définit les programmes de certification d’interopérabilité. Les programmes « Wi-Fi Certified » incluent les éléments ci-dessous.

Connectivité

« Core Technology and Security » – Certifie les interopérabilités 802.11a, b, g, n et/ou ac pour assurer que l’essentiel des transmissions de données sans fil fonctionnent comme attendu. Chaque équipement est testé en fonction de ses capacités.

Wi-Fi technology Frequency band Maximum data rate
802.11a 5 GHz 54 Mbits/s
802.11b 2.4 GHz 11 Mbits/s
802.11g 2.4 GHz 54 Mbits/s
802.11n 2.4 and/or 5 GHz 450 Mbits/s (*)
802.11ac 5 GHz 1.3 Gbits/s (*)

(*) Chaque produit certifié doit supporter au minimum une bande de fréquence mais peut en supporter deux. Bien que le 802.11n et le 802.11ac puissent supporter respectivement 600 Mbits/s et 6,93 Mbits/s, les équipements déployés ne supportent pas les « data rates » maximum. Par conséquent, les tests de certifications Wi-Fi ne testent pas les débits maximum du 802.11n et 802.11ac.

« Wi-Fi Direct » permet aux équipements Wi-Fi de se connecter directement sans l’utilisation d’un point d’accès. « Wi-Fi Direct » est idéal pour les téléphones mobiles, les caméras, les imprimantes, les PCs et les équipements de jeu nécessitant une connexion en face à face ou par petit groupe de travail. Il est facile à configurer (dans certain cas, aussi simple qu’appuyer sur un bouton), il fournit la même performance et portée que les autres équipements certifiés Wi-Fi et il est sécurisé avec WPA2.

Sécurité

En plus des capacités de transmissions requises, chaque équipement doit supporter les capacités « Robust Secure Network » (RSN), des mécanismes de sécurité qui avaient été définis à l’origine dans l’amendement IEEE 802.11i. Les équipements doivent supporter les mécanismes de sécurité « Wi-Fi Protected Access » (WPA) et « Wi-Fi Protected Access 2 » (WPA2) pour les environnements personnels (WPA2-Personal) ou entreprises (WPA2-Enterprise). De plus, les équipements pour entreprises doivent supporter « Extensible Authentication Protocol » (EAP) qui est utilisé pour valider l’identité d’un équipement sans fil ou d’un utilisateur. En 2012, le support de « Protected Management Frames » a étendu la protection WPA2 aux trames de management unicast et multicast.

Accès

« Passpoint » est conçu pour révolutionner l’expérience utilisateur en se connectant aux réseaux Wi-Fi hotspots. Cela se fait en identifiant automatiquement le hotspot et en se connectant à lui, en authentifiant automatiquement l’utilisateur à l’aide de « Extensible Authentication Protocol » (EAP) et en fournissant une transmission sécurisée par le cryptage WPA2-Enterprise. « Passpoint » est également connu sous le nom de « Hotspot 2.0 ».

« Wi-Fi Protected Setup » définit des configurations simplifiées et automatisées pour la sécurité WPA et WPA2 des utilisateurs « Small Office / Home Office » (SOHO), en utilisant « Near Field Communication » (NFC), « Personal Identification Number » (PIN) ou un bouton situé sur le point d’accès et l’équipement client.

« IBSS with Wi-Fi Protected Setup » fournit une configuration aisée et une sécurité forte pour les réseaux Wi-Fi ad hoc (peer-to-peer). Il est conçu pour les équipements mobiles qui ont une interface utilisateur limitée, comme les smartphones, les caméras et les lecteurs multimédia. Les fonctionnalités suivantes sont incluses : des configuration « push button » et PIN, des connexions court terme pour certaines tâches et des réseaux dynamiques qui peuvent être établis n’importe où.

 Applications et services

« Miracast » intègre de façon transparente l’affichage de contenu vidéo en streaming entre les devices. Les liens sans fil remplacent les connexions filaires. Les équipements sont conçus pour s’identifier et se connecter l’un l’autre, gérer leurs connexions et optimiser la transmission des contenus vidéo. Il fournit des capacités de niveau filaire avec la portabilité du Wi-Fi. « Miracast » fournit des performance 802.11n, des connexions ad hoc à l’aide de « Wi-Fi Direct » et la sécurité WPA2.

« Voice Enterprise » propose un support avancé pour les applications voix dans les réseaux Wi-Fi d’entreprises. Les équipements voix de niveau entreprise doit proposer une bonne qualité de voix de façon constante, sous toutes les conditions de charge réseau et en coexistant avec le trafic data. Le point d’accès et les devices clients doivent supporter la priorisation en utilisant WMM, avec le trafic voix placé dans la file d’attente de plus haute priorité (Access Category Voice, AC_VO). Les équipements voix de niveau entreprise doivent également supporter un roaming transparent entre les APs, la sécurité WPA2-Enterprise, l’optimisation de l’énergie avec le mécanisme « WMM-Power Save » et la gestion de trafic avec « WMM-Admission Control ».

« Voice Personal » propose un support avancé pour les applications voix des réseaux Wi-Fi résidentiels et des petites entreprises. Ces réseaux incluent un point d’accès, du trafic data et voix venant de plusieurs équipements (tels que des téléphones, des PCs, des imprimantes, …) et jusqu’à quatre appels téléphonies concurrents. Le point d’accès et l’équipement client doivent être tous les deux certifiés pour atteindre la performance selon les métriques de certification.

« Wi-Fi Aware » permet à des équipements proches de se déteter les uns les autres en utilisant un mécanisme efficace qui établit un « heartbeat » commun et aligne les fenêtres de communication. Cela fonctionne bien en intérieur et en environnement dense sans avoir recours à une connexion cellulaire, Wi-Fi ou GPS.

Optimisation

« Tunneled Direct Link Setup » – TDLS permet aux équipements d’établir un lien sécurisé avec d’autres équipements après avoir rejoint un réseau Wi-Fi traditionnel. Cela permet aux équipements finaux comme les TVs, les appareils de jeu, les smartphones, les caméras et les imprimantes de communiquer rapidement, facilement et de façon sécurisée entre eux.

« Wi-Fi Multimedia » – WMM est basé sur les mécanismes de QoS qui ont été définis à l’origine dans l’amendement IEEE 802.11e. WMM permet aux réseaux Wi-Fi de prioriser le trafic généré par différentes applications. Dans un réseau où le point d’accès et le device client supportent tous les deux WMM, le trafic généré par des applications sensibles telles que la voix et la vidéo peut être priorisé pour les transmissions sur le média RF half-duplex. La certification WMM est obligatoire pour tous les équipements certifiés qui supportent 802.11n et optionnelle pour les équipements qui supportent 802.11a, b ou g.

« WMM-Admission Control » permet aux réseaux Wi-Fi de gérer le trafic réseau en fonction de l’état du canal, la charge de trafic réseau et le type de trafic (voix, vidéo, data « best effort » ou « background »). Le point d’accès n’autorise que le trafic qu’il peut supporter en fonction des ressources réseaux disponibles. Cela permet aux utilisateurs d’être confiant sur le fait que lorsqu’une connexion est établie, les ressources sont disponibles.

« WMM Power Save » – WMM-PS aide les équipements, utilisant des radios Wi-Fi, à économiser l’énergie de la batterie en gérant le temps que le client passe en veille. L’économie d’énergie est critique pour les équipements portables tels que les scanners code barre et les téléphones « Voice over Wi-Fi » (VoWi-Fi). Pour tirer parti des capacités d’économie d’énergie, l’équipement client et le point d’accès doivent supporter les fonctions « WMM Power Save ».

Coexistence RF

« Converged Wireless Group-RF Profile » était développé conjointement par la Wi-Fi Alliance et « Cellular Telephone Industries Association » (CTIA), connue maintenant comme « The Wireless Association ». CWG-RF définit des métriques de performance pour le Wi-Fi et la radio cellulaire convergés dans un même combiné, de façon à assurer le bon fonctionnement de chaque technologie en présence de l’autre. Tous les combinés certifiés CTIA incluent maintenant cette certification.