Organismes de standardisation

Institute of Electrical and Electronics Engineers

L’IEEE est une société professionnelle mondiale avec, environ, 400.000 membres dans 160 pays. L’IEEE se donne la mission suivante : « to foster technological innovation and excellence for the benefit of humanity ». Pour les professionnels du réseau, cela signifie : créer des standards que nous utilisons pour communiquer.

L’IEEE est surtout connu pour ses standards LAN, le projet 802. Les projets IEEE sont divisés en « Working Groups » pour développer des standards qui adressent des problèmes ou des besoins spécifiques. Par exemple, « IEEE 802.3 Working Group » est responsable de la création des standards Ethernet et « IEEE 802.11 Working Group » est responsable de la création des standards WLAN. Les nombres sont assignés aux groupes au fur et à mesure de leur création. Le « 11 » indique qu’il s’agit du onzième « Working Group » formé sous le projet IEEE 802.

Lorsqu’il devient nécessaire de réviser des standards existants créés par des « Working Groups », des « Tasks Groups » sont formés. Il leur est assigné une lettre séquentielle (plusieurs lettres sont assignées si toutes les lettres ont été utilisées) et elle est ajoutée à la fin du nombre (par exemple : 802.11a, 802.11g et 802.11at). Certaines lettres ne sont pas attribuées. Par exemple, les lettres o et l ne sont pas utilisées pour éviter la confusion avec les nombres 0 et 1. Certaines autres lettres peuvent ne pas être attribuées pour éviter la confusion avec d’autres standards. Par exemple, 802.11X n’a pas été attribué pour éviter la confusion avec la norme 802.1X et aussi parce que 802.11x est devenue une faon commune de référencer la famille des standards 802.11.

Il est important de se rappeler que les standards IEEE, comme bien d’autres, sont des documents écrits qui décrivent comment les processus techniques et les équipements dévraient fonctionner. Malheureusement, ils sont souvent soumis à interprétation lorsque le standard est implémenté, ce qui rend souvent les premiers produits incompatibles entre eux (ce qui fut le cas des premiers produits 802.11).